L’incontinence chez les séniors

par | 18 Mar, 2021 | Santé | 0 commentaires

L’incontinence chez les séniors est un phénomène récurrent. Vous allez retrouver dans cet article, des informations sur ce fléau qui est bien souvent, une source de gêne pour les personnes âgées.

Présentation du phénomène de l’incontinence chez les séniors

L’incontinence désigne l’écoulement involontaire d’urine par l’urètre, aussi bien chez l’homme que chez la femme. On l’appelle généralement « fuites urinaires » ou perte involontaire des urines. Elle ne constitue pas réellement une maladie, mais elle est plutôt un symptôme qui met en lumière d’autres problèmes. Ce mal évolue avec l’âge de la personne et il affecte silencieusement de nombreuses personnes. En France, près de 3 millions de séniors en souffrent avec un ratio élevé chez les femmes. De plus, près du tiers des femmes qui ont un âge compris entre 70 et 75 ans et près de 7 % des hommes de 65 ans en souffrent.

Symptômes de l’incontinence chez les séniors

L’incontinence se manifeste par une envie anormale d’uriner. Cette envie intervient à une fréquence de plus en plus élevée et peut être suivie ou non de douleurs. Elle revêt plusieurs formes que vous pouvez retrouver ici.

L’incontinence due à l’effort

C’est l’incontinence qui se rencontre le plus chez les seniors. Elle est caractérisée par la baisse du fonctionnement des muscles qui permettent de fermer la vessie. Lorsque ces muscles ne fonctionnent plus bien, l’incontinence peut arriver en réaction à des mouvements de votre corps. Il peut aussi intervenir à la suite d’une opération chirurgicale ou à la suite de malformations. C’est le cas par exemple d’un rire brusque, d’une quinte de toux, d’un accouchement difficile ou de la prise d’une charge. Au début, elle peut être modérée et aboutir à une fréquence plus élevée et moins contrôlable.

L’incontinence urinaire due à une hyperactivité de votre vessie

On reconnaît ce type d’incontinence par des envies d’uriner fréquentes que l’on ne peut pas contrôler. L’individu n’arrive pas à contenir son besoin d’uriner qui se répète même quand sa vessie n’est pas pleine. Elle se déclare à n’importe qu’elle moment, de jour comme de nuit. Ce type de fuite urinaire peut cacher des maladies ou des inflammations au niveau du vagin.

L’incontinence mixte

Cette incontinence est la combinaison des deux premières pathologies qui ont été citées plus haut. Ici, la vessie de l’individu laisse de l’urine s’écouler de manière involontaire avec un effort à faire.

L’incontinence par regorgement

Cette forme d’incontinence est la plus fréquente chez l’homme. Comment se manifeste-t-elle ? Un écoulement urinaire survient en raison d’un excès d’urine parce que la vessie ne s’est pas totalement vidée. Elle résulte d’une difficulté de fonctionnement des muscles de la vessie ou par l’augmentation de la prostate.

L’incontinence fonctionnelle

Cette pathologie concerne le plus souvent, les personnes âgées ou les invalides qui souffrent d’un dysfonctionnement moteur. Elle intervient parce que l’individu n’a pas la capacité de se rendre dans les toilettes avant l’arrivée de l’urine.

L’incontinence totale

C’est l’une des formes les plus aggravées d’incontinence et l’une des moins fréquentes. Elle se traduit par des pertes totales du contrôle de l’urine. La vessie n’arrive plus à assurer sa fonction de stockage de l’urine et laisse s’écouler un grand volume lors de la miction. Cette forme d’incontinence peut intervenir de jour comme de nuit.

Causes et conséquences sur la vie des séniors

Les conséquences de l'incontinence chez les séniors

Causes de l’incontinence chez les personnes âgées

L’incontinence survient à la suite d’un dysfonctionnement de la vessie, d’un manque de sphincters urinaires ou à une hyperactivité de la vessie. Ces causes sont multiples et varient en fonction de la forme d’incontinence constatée par l’individu. En général, elle intervient à cause de l’avancée de l’âge ou suite à des problèmes de santé.

Avec l’âge, la prostate de l’homme augmente de manière naturelle et les œstrogènes chez la femme se font de plus en plus rares. Ces processus physiologiques naturels contribuent à l’accélération de ce mécanisme. Il peut arriver que la perte de repères ou le changement de lieu, dans une maison de retraite par exemple, entraîne une incontinence urinaire. Ainsi, dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), l’incontinence peut se produire si la personne nouvellement arrivée n’a pas encore trouvé ses repères.

L’incontinence peut être causée par l’affaiblissement des muscles qui se trouvent au bas du bassin. Ceux-ci permettent de contrôler l’évacuation des selles et des mictions. En outre, il peut y avoir une incontinence lorsque les tissus qui se trouvent entre la vessie et le vagin n’arrivent pas à supporter le poids de la vessie. Il peut également apparaître à la suite d’un problème de santé. À cet effet, la prise de certains médicaments peut entraîner un début d’incontinence chez la personne âgée.

Conséquences de l’incontinence sur la vie des seniors

L’incontinence peut avoir des conséquences dramatiques sur la vie de l’individu. Au-delà de l’aspect physique, les conséquences de l’incontinence sont surtout physiologiques, quelle que soit la forme que vous avez constatée.

Les personnes âgées incontinentes font face à 3 conséquences physiologiques majeures : l’isolement, la dépression et la perte de l’estime de soi.

L’incontinence peut amener le senior à s’isoler du monde extérieur. Il arrive que des personnes changent ou abandonnent leur emploi pour éviter d’être confronté à cette situation en milieu professionnel. Vue sous cet angle, l’incontinence ressemble à une plaie que l’individu traîne avec lui dans son quotidien. Il devient dès lors difficile de pratiquer des activités physiques quotidiennes. L’effort que vous allez fournir durant l’exercice physique peut entraîner des fuites. Il est également difficile de programmer ou de planifier des voyages en dehors de sa zone de confort.

L’incontinent subit un stress interne élevé qui peut le pousser à la dépression. Notez que les troubles de l’anxiété qui sont dus à l’incontinence sont plus courants chez les femmes que chez les hommes. Une relation étroite existe entre la gravité de la pathologie et le risque de dépression. En effet, l’incontinent s’isole pour éviter de souffrir de la gêne publique de fuites urinaires. Ainsi, la personne devient très anxieuse une fois qu’elle se retrouve avec d’autres personnes. Cet état d’angoisse peut devenir une dépression au fil du temps. L’idéal est de prendre les devants une fois que vous constatez un changement d’humeur pour éviter qu’elle ne se transforme en dépression.

La baisse de l’estime de soi est l’une des conséquences majeures de l’incontinence urinaire. Ainsi, les seniors incontinents ont du mal à se fixer des objectifs ou à aller au bout des projets sur lesquels ils peuvent travailler. Il y a également la peur de dire aux autres la situation d’incontinence dans laquelle elle se trouve. Le senior incontinent craint la réaction des autres et se demande si elle n’est pas jugée par les autres.

L’incontinence est un mal silencieux qui ronge les seniors en France. Il existe cependant des solutions pour y remédier.

Solutions à l’incontinence des seniors

Plusieurs solutions existent pour faire face à l’incontinence chez les seniors. En fonction de la gravité de la situation, plusieurs techniques peuvent être utilisées.

La médecine comme solutions à l’incontinence

Pour faire face à l’incontinence des personnes âgées, la médecine apporte ses solutions. Il est recommandé de consulter un médecin généraliste pour qu’il améliore votre hygiène alimentaire. En effet, la consommation d’aliments qui augmentent la sécrétion urinaire comme l’alcool ou le café, le tabac et le surpoids peuvent aggraver les symptômes. Dans ce cas, il va vous conseiller la pratique régulière du sport et une alimentation saine.

Vous pouvez également consulter d’autres spécialistes de la santé. Un urologue va vous aider à mieux prendre en charge l’incontinence que vous avez par un traitement ciblé à votre cas. Vous avez également la possibilité de consulter un médecin réparateur pour corriger certains dysfonctionnements ou un psychologue pour une prise en charge de certains troubles.

Au-delà de ces spécialistes, vous pouvez acheter des protections qui vont aspirer les odeurs et les fuites qui surviennent. Ce sont des dessous que le senior peut porter.

Les traitements alternatifs comme solutions

En plus des solutions classiques pour faire face à l’incontinence, des méthodes alternatives existent.

Il est possible de faire la rééducation du périnée avec l’aide d’un kinésithérapeute ou d’une sage-femme. Le praticien va d’abord entretenir la personne afin de déterminer la méthode de rééducation à appliquer. Le patient va alors suivre un programme d’une vingtaine de séances. Chez l’homme, il va s’agir d’un toucher du rectum et chez la femme, d’un toucher vaginal. Il va consister par la suite à renforcer les muscles qui se situent au niveau du périnée en amenant le patient à le contrôler.

Il est également possible de faire la rééducation de la vessie en complément de celle du périnée. Cette technique permet de retarder l’écoulement de l’urine en focalisant l’attention sur la lecture ou la pratique d’une autre activité. Lorsque vous avez envie d’uriner, il est recommandé de se retenir pendant une dizaine de minutes avant de vous rendre aux toilettes. Le but de ce procédé est de différer l’action d’uriner de 2 heures au moins jusqu’à un maximum de 4 heures. A la longue, le patient va retrouver la pleine capacité de sa vessie et ressentir un sentiment de sécurité.

L’électrostimulation est également une solution dans laquelle des électrodes sont placées dans l’anus ou à l’intérieur du vagin. Le but est de fortifier les muscles du périnée et la séance peut se dérouler pendant une vingtaine de minutes.

Les exercices de Kegel constituent une autre solution alternative pour stimuler le périnée de l’incontinent. Il s’agit de durcir le périnée à intervalle régulier afin de retrouver progressivement son contrôle. Dans les débuts, ces exercices se font en position couchée avant d’être pratiqué par la suite en position debout. L’intérêt des exercices de Kegel est qu’ils peuvent se faire à votre domicile.

En somme, l’incontinence est un tabou social qui, avec le vieillissement de la population, touche une frange important des seniors. Elle occasionne une dégradation de la qualité de la vie de l’individu. Notez cependant que vous n’êtes pas seul et qu’elle n’est pas une fatalité. Le respect des solutions qui ont été mentionnées plus haut devrait vous aider à sortir progressivement de cette situation difficile.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires